Le talent

L’industrie prise d’assaut

Comment attirer et retenir les talents?

On entre souvent en pub un peu par hasard. De fil en aiguille, des rêveurs, des insatiables et/ou des impatients rejoignent ces lieux uniques qui offrent un environnement en marge, des mandats très variés et le sentiment d’être un vecteur de changement. À mesure que l’industrie évolue, on réalise de plus en plus comment cette position nous permet toujours d’être en première ligne des tendances sociales et des innovations. On côtoie des illuminés, des fins stratèges, des geeks, des artistes et des artisans. On apprend tous les jours. Mais est-ce encore le monopole des agences?

Plusieurs des avantages qui faisaient jadis de notre industrie un milieu à part sont maintenant monnaie courante chez plusieurs annonceurs, média, compagnies de jeux vidéo, etc. Ils sont à la page au niveau de la technologie en milieu de travail, des dynamiques entre collègues et partenaires, du design des espaces, des méthodes de travail innovantes et du lifestyle. Ces derniers reprennent aussi beaucoup de leadership dans certaines fonctions stimulantes des projets, autrefois la chasse gardée des agences.

Alors, comment attirer et retenir les nouveaux talents au-delà des avantages inhérents à la profession?

Quelques questions à se poser :

  • Avec toutes les possibilités technologiques qui s’offrent à nous, est-ce qu’on prend vraiment assez d’initiatives pour outiller nos équipes de moyens in situ et pour mieux concilier travail et vie personnelle?
  • Notre structure salariale est-elle concurrentielle? Dans une culture de la performance aussi exigeante que les agences, a-t-on négligé l’importance des bonus ou de la rémunération à la performance?
  • Est-il temps de redéfinir le concept de vacances et les horaires? Peut-on davantage offrir d’occasions de travail à l’international? Bref, peut-on se mettre à l’heure des Y?
  • Et surtout, qui est la prochaine vague? Comment faire rêver un jeune ambitieux né en 1992?

Parce qu’une fois entré en pub, il est vrai qu’il est dur d’en ressortir. C’est enivrant. Mais encore faut-il s’assurer de faire entrer les nouveaux talents… Expériences stimulantes, salaire et qualité de vie sont sans doute des facteurs importants à bonifier pour conserver notre pouvoir d’attraction.

Et une dernière pensée. On entend souvent dire qu’on vieillit mal en pub. Mais c’est plutôt le contraire : les vrais enfants de la pub n’ont pas d’âge. Et c’est peut-être là la plus belle raison de choisir ce métier.

Prochains articles