Le talent

Que faire avec les titres d’emploi dans nos agences?

Les maintenir, les abolir, les moderniser?

Dans notre industrie, on travaille de plus en plus de manière organique : en mettant autour de la table des gens stratégiquement identifiés pour un mandat, en oubliant les titres et la hiérarchie.

Parallèlement, les limites des fonctions s’embrouillent. Les créatifs participent à la planification marketing, les stratèges média créent du contenu de marque, le conseil maîtrise les écosystèmes complets des marques. Plusieurs agences en profitent pour se positionner et réinventer leurs titres : habile branding ou réelle volonté? D’autres, comme Made by Many, ont fait le saut et ont aboli les titres.

Notre industrie est-elle prête à faire le saut? Voici quelques affirmations de nos collaborateurs.

Le problème avec les titres d’emploi en pub, c’est qu’ils sont passés date et ne reflètent plus la nature de notre métier. — Jean Hugo Filion

Lorsqu’un client veut son logo toujours plus gros, c’est souvent un signe que sa marque est faible. Il en est de même lorsqu’un employé demande un titre. David Proulx

Un titre d’emploi, ça met la créativité d'un individu dans une boite. Qui aime être dans une boîte de nos jours? Issam Heddad

Les titres d’emploi en pub sont des illusions créatives de statut professionnel.Louis-Philippe Charland

Image tirée du site www.grostitre.ca créée par DentsuBos pour la campagne de recrutement du DESSCM de HEC Montréal.